Je suis Will la frite, fils du grand stevensen Joe

  • Salut, moi je suis Will la frite, je suis né je sais plus quand dans une ruelle de Chicago, mon père dans Chrysler 300 LX 
    au volant, tapait ses doigts nerveusement sur la portière droite, des sueurs perlaient sur son visage à moitié caché par son fedora de ganster. Ma mère à l'arrière poussait des cris étouffés pour me sortir de son ventre. J'étais un gros bébé très mignon et même si aujourd'hui s'ajoute sur mes bonnes joues une longue cicatrice qu'un lapin tueur m'a faite dernièrement je reste un BG. J'attire et j'ai beaucoup de charisme. Comme mon père. Il est mort lors d'une attaque surprise d'un autre gang caché dans un restaurant et les attendant en traitre. Ils n'ont rien pu faire, pris par la surprise ils se sont tous fait tués, mon père et trois de ses gars. Mon père était un grand chef de gang. Il faisait peur alors ils ont décidés de l'abattre. Il faisait le deal de la drogue et des armes et il rapportait beaucoup et ça faisait chier d'autres qui étaient plus pauvres. On se reconstruit autrement. J'ai décidé d'incorporé une alliance qui est comme celle de mon père, traquée par d'autres gangs qui ont certainement peur de mon alliance. Les incorruptibles. On est des bons et on nous redoute déjà. Je suis un homme de main et je ferais tout pour protéger mon alliance. Surtout contre les lapins tueurs de la Calzone, ceux là, ils m'auront sur leur passage. Je les soupçonne d'avoir été un des gang qui a exterminer mon père de notre monde et ses hommes de mains, bons comme de la pâte.

    Un des gars est venu me voir l'autre soir, et il a tenté une intimidation, par trois fois j'ai tenu bon et ce que je pouvais faire avec mon gang.

    Chaque homme de main a ses propres hommes de main. J'en ai 5 à mon service, je les renforce. Je leur apprends des techniques que mon père m'apprenait quand on allait courir dans les rues de son secteur.

    Chaque gang a son secteur et chaque alliance ses quartiers et secteurs. C'est comme ça que l'on prend le contrôle de pleins de rues et de quartiers.

    Le notre est un tranquille. On peut encore courir sans se faire plomber comme un lapin.

    J'ai un surnom car je suis comme une frite, j'ai grandi trop vite et raide comme une frite. Mais je cogne comme une frite si on me chauffe. C'est pour ça que je suis devenu chef de gang et que j'ai 5 gars à mon service, tous fidèles et droits comme des piquets prêts à en découdre.

    J'ai fait un rêve cette nuit ou un gars s'infiltrait dans mon alliance et nous avait détruit des comptes et dans lesquels je figurais. Je me suis réveillé en sueur et je suis allé vérifier. Mdr.