Des débuts prometteurs ou pas lol

  • Faut essayer qu'on m'a dit alors j'ai écris un ti truc pour little YUYI, t'inquiètes STEINY tu viendras après hein !!


    Je sais plus trop quel jour on était mais une chose était certaine, il faisait nuit, nuit noire même...

    mes lunettes étaient peut-être cassées aussi, faudrait que je vérifie :/

    Les étoiles avaient délaissé le ciel pour se concentrer sur un autre univers que le mien et j'errais dans ces ruelles sans me rappeler ni où j'allais ni même d'où je venais !

    ça faisait longtemps que j'avais pas pris une cuite comme celle là dediou <X

    c'est alors que je vis un homme sortir d'un bâtiment, il était pas grand mais il marchait vite ...

    Il avait laissé sur le carreau la moitié des gars du bar d'où il venait de sortir, sûrement un règlement de compte vu l'endroit

    d'ailleurs j'avais du tourner en rond car j'avais passé la soirée dans ce bar il me semblait bien, j'étais intriguée :/

    N'ayant plus toute ma tête et ne sachant pas trop où aller je décidais de le suivre ..

    Comme on dit chez moi "depuis 5 minutes" : faut suivre le vent, mais s'il sent mauvais prend un nouveau repère et le lâche pas ! :S

    C'est donc ainsi que cet homme mystérieux devint sans même le savoir mon guide dans la nuit !

    Il dût se sentir épier car sa cadence changea subtilement

    ou alors les émanations du rhum de la soirée sentaient plus forts que je ne le pensais ...=O

    Soudain il fit volte face et je me retrouvais nez à nez avec un chinois ! Oui oui un vrai mais bizarrement il avait l'accent lyonnais:/

    ou c'était mon hoquet qui perturbait mon oreille interne ? j'aurai pas su dire :?:

    Bref, j'essayais de paraître étonnée et faire genre, oui il y a un problème mais visiblement mon jeu d'actrice fit un flop

    Depuis le primaire on me dit que si je souris en lisant le texte je suis pas crédible, j'aurai pas du sourire je le savais pourtant arf :thumbdown:

    Puis d'un coup il se mit à rigoler, visiblement mes couettes le faisaient marrer ou alors ma trogne, je sais pas mais son rire chaleureux eut un effet positif sur mon humeur


    C'est alors qu'il se mit à me papoter :

    Vous êtes la comique qui avez donné le numéro de votre CB oralement au barman au lieu de lui filer pour payer hein, je vous reconnais :D : la tronche qu'il a tiré ça valait son pesant d'or

    euh je crois bien que j'ai fait cela ouaip mais l'autre il me dit donnez votre numéro de carte ben je lui ai donné le numéro quoi, il avait jamais dit la carte:saint: Pi il dira plus rien d'ailleurs maintenant

    Vous m'avez fait grave marrer en tout cas!! mais qu'est ce que vous faites dans le coin ma petite dame, les rues sont pas sûres vous savez :thumbup:

    Alors déjà je suis pas petite, après je sais me défendre toute seule, si vous voulez le vérifier:cursing:

    Calme calme je vous crois, pas de soucis mais cela n'explique pas ce que vous faites à une heure aussi tardive dans le coin ? Et pourquoi vous me suiviez, car vous me suiviez n'est ce pas ?;)

    heu c'est à dire que la nuit est noire et que je suis un chouillat mais alors juste un chouillat paumée il semblerait:saint:

    ahaha c'est bien ce que je me disais aussi mais gaffe y a des gangs partout sur hazing, cela peut devenir dangereux la nuit


    la fraîcheur de la nuit me faisait décuver et ce personnage jovial m'aidait à retrouver mes esprits

    Les gangs ? : même pas peur j'en ai un moi aussi,8o mais pardon je me suis pas présentée : je m'appelle Chichi, Chichi la mitraille pour ceux qui m'ont regardé de trop près d'ailleurs, et vous êtes ??

    Enchanté, moi c'est yuying, miss Chichi :*

    Y a pas à dire il avait le style le petit chinois hihi :love:, il savait me causer et pour sûr au vu de la démo de tout à l'heure il savait se battre :thumbup:

    Je décidais donc de lui proposer de rejoindre l'alliance que j'avais rejoint il y avait peu, on cherchait du sang neuf,

    je me lançais donc :

    J'ai vu que vous saviez vous battre ? ça vous dirait de vous joindre à moi, je suis dans une petite alliance qui cherche à faire son trou : : Les parrains !! si vous voyez ce que je veux dire8)


    D'un coup les sirènes se mirent à retentir ... Surement l'incident au bar

    Merde les flics !! ||

    On l'avait dit en même temps, nos regards se croisèrent et en une fraction de seconde on détalait à l'unisson...

    On passa le restant de la nuit à se raconter nos parcours respectifs, nos envies, nos techniques ...

    Et depuis méfiez vous car si vous en croisez un des deux, soyez assuré que les flingues de l'autre ne sont pas loin de vos miches ...:evil:

  • Du recrutement de Steiny à la nomination de yu


    Quelques semaines après ma rencontre avec yuyi et sa venue dans l'alliance, celle-ci commençait à se faire connaître et le commerce allait bon train !

    Chab le chef des parrains cherchait toujours à recruter des gangsters avec de la poigne et la petite fusillade qui avait eu lieu dans le bar quelques jours plus tôt nous avait ramené un bon paquet de prétendants !

    Les histoires allaient bon train et j'avais finalement appris pourquoi yuyi avait du user de ses talents de tireur et faire un peu le ménage ce fameux soir !

    La gazette relatait que les esprits s'étaient un tantinet échauffés quand une chtite nenette on dira pas qui ?? :/ avait buté le barman sans prévenir !

    ce qui au passage n'est pas vrai du tout, je l'avais prévenu que de se moquer pouvait lui coûter cher et il m'avait pas cru ! Nan mais, il m'avait pas laissé le choix :cursing:

    Du coup la suite était limpide : sans plus personne pour servir à boire à des gangsters en manque de sensations il ne restait pas moults options outre la bastonnade à coup de flingues ...

    Ils sont tellement prévisibles ces loulous 8o

    Il n'en demeure pas moins que les infos dans la gazette étaient documentées et fournissaient nombres de détails percutants ! C'était une bonne source d'informations !

    Le journaliste d'investigation qui avait relaté les faits savaient nous plonger au coeur de l'action !

    Il possédait en sus, un humour détonant et un amour du Desert Eagle sans commune mesure.

    Comment je le sais me direz vous ? ben c'est pas compliqué, j'avais eu chaud aux miches lors de notre première rencontre

    heureusement que le ridicule ne tue pas ||

    Ben oui il avait l'air tout novice et fraîchement débarqué de sa campagne le gars, un faciès tout jovial quoi !

    j'avais été étonnée quand on m'avait appris qu'il était l'auteur de l'article qui avait mis mes neurones en émoi !

    C'est pas tous les jours qu'on parle de vous dans le journal hein:love:


    Du coup j'avais tenté de l'approcher mais le bougre était sur ses gardes et avait une tendance à tirer avant et parler après quoi !

    Il avait donc dégainé plus vite que son ombre en criant un truc du genre :

    je suis le roi du Desert eagle et de la gachette, pan pan t'es mort !!

    Le tout ponctué d'un large sourire ^^

    J'avais esquivé de justesse mais mes couettes en avaient pris un coup, il avait du potentiel à n'en pas douter, bon il était un peu fougueux et ne faisait pas vraiment attention à qui il avait en face ! lui son kiff c'était les duels et l'écriture !!

    Nan mais ça va pas la tête, t'as bousillé mes couettes et mon ruban, j'en ai tué pour moins que cela:cursing:

    Heu pardon j'avais pas fait attention, je croyais qu'on venait encore me chercher pour un duel :rolleyes: Au fait salut moi c'est Steinert !! :saint:

    Ouais je sais qui tu es ! Pourquoi crois tu que je te suivais arf et bon Ok excuses acceptées mais calme la prochaine fois hein ou je te remonterai tes baloches moi même dans le futal dediou !

    Sinon moi c'est Chichi;)J'ai beaucoup aimé tes écrits dans la gazette ... ça te dirait de venir boire un verre ??

    Ok mais pas trop longtemps j'ai mes choupettes d'amour à rejoindre d'ici une heure...


    Ben oui en plus d'être un gangster c'était un mari et un papa gâteau quoi, mais bon pour le business il était là à n'en pas douter ! On discuta longuement et le courant passa bien ...

    Je ne lui ai jamais tenu rancune de notre première rencontre et quand yu annonça son intégration au sein des parrains, cela apporta un vent de fraîcheur sans commune mesure !!


    Puis il y eut le grand Clash 8|, le chef des parrains nous fit une grosse dépression, c'est courant dans le milieu quand le voisin sort des flingues plus gros et que tu peux pas lutter ! Cela nuisait à l'alliance et c'est rien de le dire, le business se cassait littéralement ailleurs on va dire ...!

    C'est suite à cela que Yuyi pris sa place dans le fauteuil de cuir, personne ne dit mot et notre alliance de parrains bien que conservant son nom pris des apparences de Triade assassine ... Mais ça c'est une autre histoire un autre jour, un nouveau duel quoi !

  • Mise en garde


    Les jours défilaient, les caisses se remplissaient ...:love:

    Enfin fallait le dire vite

    Car vu la vitesse où mes couettes se faisaient cramer par Php, qui avait su prendre le relais de Sam Super Squad dans les duels improvisés de fin de soirée,

    J'avais maille à partir avec le perruquier du coin ...

    Les tarifs pratiqués étaient clairement déraisonnables ce qui ne m'allait pas du tout!

    j'avais beau faire la tournée des commerçants du coin en me faisant passer pour le patron afin de compenser mes pertes, c'était pas demain la veille que j'installerais une nouvelle mustang au garage !

    En plus j'étais agacée car je l'avais surpris l'autre jour faire de la lèche et offrir un chapeau à un gringalet !

    Autant être clair, je n'avais pas du tout apprécié et comme j'avais pour mission de suivre ce dernier,

    je rêvais de pouvoir l'occire sans avoir de compte à rendre et pi dans la foulée je cramerais son chapeau blanc aussi nan mais !

    Non c'est pas de la jalousie juste de l'échauffement qui en plus, fait du bien au moral


    Sinon ça faisait une semaine que Chab était parti se la couler douce on ne sait où !

    Yu s'occupait du clan à la mode dragon céleste et Steinert gérait le recrutement d'une main de maître !

    Il faut bien l'admettre, les petits derniers envoyaient du lourd:thumbup:

    Du coup de mon côté je me la coulais douce ...


    Enfin ça aussi fallait le dire vite

    Outre les x mille bastonnades courantes de la ville, on constatait l'arrivée d'alliances dangereuses dans le coin,

    La Vongola Famiglia notamment !

    Même si on racontait que leur alcoolique notoire Joe_blow s'était fait défoncer et que les coupables avaient passé un sale quart d'heure ...:evil:

    il se murmurait aussi qu'on avait fait tout un plat d'une simple histoire de beuverie !8o

    Perso je penchais plus pour une promo de leur compétences individuelles afin de faire peur ! Mais nul doute que Vongola, Sang-dragon et GTO savaient se servir de leur flingue autant que de leur cervelle !!

    Fallait donc rester sur ses gardes !

    Et pour durer, ma technique de l'enfant innocente qui dégaine ses mitraillettes quand l'autre ne s'y attend pas restait encore la meilleure !:saint:

    Y avait le gang des GS aussi, alors ceux là clairement, leur chef avait plus l'apparence d'un muppet travestie que d'un gangsters dangereux mais ils avaient semble-t-il des c.... ou pas de cerveau je me tate encore ??:/

    Ben oui c'est pas tous les jours qu'un clan nous déclare la guerre ! Bon la raison en revanche restait bien relou ! Tout était parti d'un banal recrutement de jeune gangster dans leur rang !

    Un dénommé Gecko ; il avait la classe avec son katana, Steiny l'avait senti et SJW n'avait pas aimé !!

    Sinon y avait toujours Kill l'indétronable assassin number one ! A ne pas chatouiller de trop prêt : il restait la force tranquille des El Padre..

    Les incorruptibles avec leur PHP : dediou lui il avait bien choisi son nom : J'avais jamais aimé coder dans ce langage ça me filait de l'urticaire, c'était donc tout naturel que mes envies de carnage sur sa petite personne se développent exponentiellement !!:S

    Y en avait d'autres mais bon on va non plus leur faire de la pub gratos !

    Pour toute contribution je suis disponible au 06 89 (voir la suite plus bas)


    Bref, après avoir détourné quelques trains, j'avais un stock de pieds de biche impressionnant dans mes rêves

    j'avais descendu l'étoile montante de capitole qui du coup était devenu filante mais je cherchais encore le coupable qui avait osé proclamé que l'attaque était la meilleure des défenses

    surtout après avoir passé deux jours à me casser les dents sur le gang des New patriot !

    Ils avaient du être formés par Sam et php ceux là, à envoyer des sip et du cocktail molotov à tout va ! plus de 32 perruques y étaient passées en vain !

    Je m'étais donc fait une raison, aujourd'hui j'allais tuer tout ce qui bougerait pour m'entraîner ...

    Ce qui m'amène donc à la raison principale pour laquelle j'ai écrit ce petit brouillon de pensée personnelle, en effet, ceci est une mise en garde :

  • Petit karaoké lol


    Il suffirait de presque rien

    Peut-être 3 semaines de moins

    Et que tu passes datacentrique

    Que je te prenne par la main

    Pour t’emmener sur le terrain

    T’offrir une autre apocalypse


    Mais pourquoi faire du cinéma

    Gangster allons regarde-moi

    Et vois les raids qui nous séparent

    A quoi bon jouer la comédie

    D'la tite chichi qui s'attendrit

    Toi même ferais semblant d’y croire


    Vraiment de quoi aurions-nous l’air

    J’entends déjà les autres gangsters

    "ca c'est chichi, comment espérer se la faire

    Elle à capitole lui à hazzing


    Il suffirait de presque rien

    Pourtant personne tu le sais bien

    Ne repasse par la case départ

    Ne sois pas stupide et comprends

    Si j’débutais comme toi le jeu

    Je te ferais faire des prouesses


    Allons bon voilà ton sourire

    Qui tourne à l’eau et qui chavire

    Je ne veux pas que tu sois triste

    Imagine tes deals demain

    Tout à côté d’une clown en train

    De faire son dernier tour de piste


    Vraiment de quoi aurais-tu l’air

    J’entends déjà les autres gangsters

    "ca c'est chichi, comment encore lui faire la guerre

    "Elle à capitole lui à hazzing"


    C’est une autre que moi demain

    Qui t’emmènera sur le terrain

    faire le tout dernier carnage

    Il suffisait de presque rien

    Peut-être 3 semaines de moins

    Pour que je te dise "J'te mitraillleeeeeeeee"

  • ben je m'en lasse pas alors
    hécatombe

    Au marché de hazzing island,

    A propos de deals et de pognons,

    Quelques douzaines de gangsters

    Se tiraient des balles dans le trouffion.

    A pied, à vélo, en hélico,

    Les gendarmes, mal inspirés,

    Vinrent pour calmer ce fiasco

    et interrompre l’échauffourée.


    Or, sous tous les cieux sans vergogne,

    C'est un usage bien établi,

    Dès qu'il s'agit d'rosser les cognes

    Tout l'monde se réconcilie.

    Ces mafieux, perdant toute mesure,

    Se ruèrent sur les guignols,

    Et donnèrent, je vous l'assure,

    Un spectacle assez croquignole.


    En voyant ces braves pandores

    Etre à deux doigts de succomber,

    Moi, j'bichais, car je les adore

    Sous la forme de macchabées.

    De la mansarde où je réside,

    J'excitais les farouches bras

    Des mitraillettes gendarmicides,

    En criant: "Hip, hip, hip, hourra!"


    Frénésie et mortelle attaque

    sur les flics bien décrépis,

    Et Toman qui dit : "Mort aux vaches!

    Mort aux lois! Vive l'anarchie!"

    Un autre fourre avec rudesse

    Le crâne d'un de ces lourdauds

    contre le canon de son X-esse

    Qu'il serre comme un étau.


    Le plus penaud de ces scélérats

    dévoilant son matos recyclé,

    dézingue à grands coups de AK

    Ceux qui passent à sa porté'e

    Ils tombent, tombent, tombent, tombent,

    Et, s'lon les avis compétents,

    Il paraît que cette hécatombe

    Fut la plus belle de tous les temps.


    Jugeant enfin que leurs victimes

    Avaient eu leur content de gnons,

    Ces forbans, comme outrage ultime,

    En retournant à leurs oignons,

    Ces fripons, à peine si j'ose

    Le dire, tellement c'est bas,

    Leur auraient même coupé les choses:

    Par bonheur ils n'en avaient pas!

    Leur auraient même coupé les choses:

    Par bonheur ils n'en avaient pas!