Messages de Steiner

    Steiner avança vers le bureau du patron… Il arqua un sourcil quand il vit que la porte de celui-ci était fermée… C’était l’une des premières fois que le Chinois fermait sa porte, mais il savait que cela n’était surement pas pour rien… La dernière fois c’était quand il avait refroidit son ancien bras droit qui donnait des renseignements au flics…


    Il s’approcha et distingua deux ombres, celle de Yu assise dans le fauteuil et une autre également assise en face de lui, signe que le patron devait respecter l’interlocuteur. Il se souvint d’un entretien qu’il avait fait passer pendant lequel il voulait que Steiner assure sa sécurité... bien que celui ci douta de la nécessité de la chose,, il avait obéit. Le pauvre négociant en face avait passé 4h debout dans le bureau avant d’être reconduit sans obtenir gain de cause. Ce qui avait marqué Steiner ce jour là c’était la réflexion avant qu’il n’entre dans le bureau. « Amène le, de toute façon j’ai rien à faire d’autre que d’écouter ce plouc ».


    Quelques minutes après il vit les deux ombres se lever et se serrer la main.

    GTO sortit alors le sourire au lèvre, accompagné du chef lui aussi l’air ravit. Sans dire un mot il les suivit de loin puis, une fois raccompagné dehors, Yu s’adressa à lui.

    « Tu voulais virer du monde? et bien fais le ménage, mais proprement. On va avoir de la visite. Nous recrutons du beau monde… D’ailleurs, les Parrains… ça sonnait bien du temps de Chab, mais puisqu’un vent nouveau souffle sur l’alliance et que, GTO que tu viens de voir passer est un ami de longue date, on va devenir les FRATERNITY ». Le chef resta quelques secondes pour voir la réaction de son homme de main.

    Steiner quand à lui estimant bien l’ami du patron et voulant depuis longtemps sentir le vent du changement acquiesça simplement de la tête et se mit au boulot.

    Le vent se lève, un souffle destructeur et nouveau est en train de balayer l'horizon....


    Qu'est ce que cela va bien pouvoir donner...


    Il n'y a pas que le temps qui change, les alliances aussi sont en mouvement.


    Peut être les météorologistes arriverons à prédire le temps qu'il fera demain... Mais ne se trompent ils pas une fois sur deux...

    Juste mon expérience

    Un gangster demande une augmentation en général avec

    -nouvelle compétence

    -Augmentation de stats

    -Augmentation du niveau de job


    Je pense pas que cela soit lié au potentiel. Mais il m'arrive pour des 5 étoiles d'avoir 2 augmentations demandé à même pas une journée, une competence apprise et un job qui monte, et pendant un moment plus rien

    Apres a voir avec Tacos mais je pense que c'est le même truc pour chaque potentiel

    Tres bonne idée


    Enfin les histoires de pop up et autre je sais pas trop, car pas facile a caser, mais le principe super


    Ou alors un peu comme j avais proposé un chanel vente, plutôt un chanel annonce ou l alliance peut poster qu'une fois ou deux par jour par exemple, ca limite vachement les messages et comme ça toujours visible


    Que ca soit territoire, recrutement etc

    C'est aussi pour diversifier, un raid bas c'est pas dur à faire. Par contre c est vrai que l inverse y a des fois tu t arraches les cheveux


    (en plus si tu as pas encore fait en carnage 5 tu peux le monter pour le faire et gagner des Bloody Coins.

    Merci à vous !

    Steiner : Vu tes talents de pédagogue, je me vois dans l'obligation de refuser ta proposition d'entraînement ! Néanmoins, sache que cela me touche.

    Mais vraiment, non. :p

    Finalement je viens de me reconvertir dans des cours d'apnée. J'excelle dans ce domaine car ceux a qui j'ai donné des cours sont toujours en apnée, ils sont en train de battre des record mondiaux. Plus de 1 mois sous l'eau sans respirer.

    Bien sur le record n'est pas encore homologué puisqu'on attend de connaitre la durée maximale.


    Mais tu peux des maintenant t'inscrire à mon école. Garantis dépassement du record mondial actuel battu des la première tentative

    Quelques mois plus tard, un air de déjà vu.


    La ville est calme, une légère brume entoure les bâtiments. La nuit tombe quand vous entrez dans un club branché de la ville.

    Au fond derrière la fumée d’ambiance vous voyez enfin la table que vous cherchiez. Quelques gardes bloquent l’accès, Il va falloir montrer patte blanche. Après la fouille minutieuse, vous accédez enfin à votre but.


    Des fondateurs, il ne reste pas grand monde. La vie de gangster est dure et surtout courte.

    Enfin si vous êtes la, vous devez pas être non plus un tendre, mais tout le monde ne peut pas rencontrer LES PARRAINS, alors pourquoi êtes vous là ?



    Le chef lève un oeil vers vous, mais il va en falloir plus pour attirer son attention. L’un des bras droits après un mot sort de sa chaise, il contourne la table et murmure quelques mots à un gangster avec une cicatrice sous l’oeil.


    Celui ci s’approche de vous, il a certainement un flingue sous sa veste, mais en a t il besoin… Rien que ses poings peuvent vous envoyer rejoindre vos ancêtres.

    Excellent, cela utilise les fonds de l alliance


    L'ambiance est bonne enfant, et permet de nous rapprocher. Ce n'est pas de la compétition, et si une personne n'est pas la ce n'est pas handicapant pour les autres.


    Quelques petits bug, un coffre annoncé qui est pas présent, un lutin vert trop facile et un rouge trop difficile, mais c'est des petits aajustemements


    Sinon des évènements qui font grandir le phénomène d appartenance à une alliance sont géniaux. Je cogite sur des thèmes ou des propositions que je te transmet plus tard ici ou par mp


    Apres je sais que Tacos parles d'avoir des compétences sous forme de carte, un peu comme celle du bonus journalier


    Cela pourrait être un mixte entre ce que tu proposes et ce qu'il imagine (Une compétence peut se stocker dans l inventaire) bon ok va falloir faire de la place mais c'est pas trop mal. Et pour l équiper ou la déséquiper, faire payer une somme en dollars

    Le gang des Steiner avait maintenant fait peau neuve. Bien sur ce n’était pas encore des terreurs aussi affirmée que leurs prédécesseurs, mais ils avaient du potentiel. C’est surement la dessus que le patron avait misé.


    En commençant sa ronde, il était tombé sur Bernard Beltran allias « Pépé », l’un des plus vieux tireur du coin. Pas de doute que pour durer si longtemps dans le milieu il fallait en avoir dans le pantalon et être chanceux ou bon. Apres un rapide échange, les deux hommes avaient signés par le sang le contrat de travail, enfin si on peut appeler cela comme ça.


    C’est en se rendant à l’hôpital qu’il dégota « Sorcier », un nain d’environ 1m60 aussi cramé que la tartine du matin oublié dans le toasteur. Il avait plus l’attitude d’un sorcier vaudou que d’un médecin et puis vous savez jamais si sa danse de la pluie va pas vous faire tomber des gouttes d’acides plutôt que de l’eau bénite. C’est pour cela que personne ne se souvient de son nom, Cyrius Morgan.


    Pour « Faucon » et « Tigre » c’est lors d’un duel suite à une mauvaise blague sur les asiates que John Peak lança à Lee Miào. Ne me demandez pas pourquoi ils ont hérité de ses surnoms… Peut être avec ceux qui pariés sur l’issus du combat, le tigre pour l’origine asiatique, mais le faucon… Allez donc savoir. On choisit pas sa famille, mais parfois, on choisit pas non plus ses surnoms.


    Pour « Grenouille » par contre, c’est lui même qui voulais developper son business à l’international et quoi de mieux pour rappeler qu’on bosse avec le petit français du coin. De toute façon ça pouvais pas être pire que Jean Martin.


    L’histoire de TNT, Mustang, KGB, Whisky et XIII est surement elle aussi pleine d’anecdote. Mais il faudra peut être les rencontrer ou attendre que des rumeur de bar circulent pour en savoir plus sur eux. Nul doute que vous entendrez bien un truc au détour d’un verre dans le café Le monster

    Steiner lors de la dernière demande d’augmentation de ses bandits avait littéralement pété un plomb. Il n’avait pas fallut deux jours pour virer comme des malpropres ses assistants. Ivan le faucon avec ses 6000 dollars de salaire était certainement la goutte d’eau qui avait fait déborder le vase.

    Il parait même d’après ses proches que ceux qui veulent contester ses décisions et revendiquer du chômage on droit à un rendez particulier avec son Deagle


    Il faut dire que c’est pas avec les résultats qu’on connait vis à vis de la prise de territoire que le petit homme trapu devait être satisfait.


    Il ne restait surement qu’un seul homme du départ, mais pour combien de temps… Il était déjà en train de faire passer tous les jeunes dealers du quartier dans son bureau.


    D’après certaines sources non officiel que nous garderons anonyme (son comptable), il venait de passer de plus 50 000 dollars par semaine à seulement 15 000.



    Pas de doute qu’il se mettrait surement un peu au vert en se limitant à ses activités aux quelques rues autour de son bureau. Le temps de donner un peu d’expérience à la bleusaille avant de les mettre dans le grand bain.